poème / Chine

Les chinois envahissent le métro

Ils sont chinois            c’est sûr           

Dans les couloirs du métro ils vendent des gadgets incroyables, des inventions qui s’allument

Des pieuvres multicolores, des stylos boite de nuit, des toupies dictionnaires français-anglais-chinois

Toutes choses sans valeur qui s’éclairent le temps d’éclairer un peu le regard des gens qui passent

Les chinois sont là           

Ils ont des putains de têtes de chinois, c’est sûr, je les imagine, enfant dans leur village, en Chine ou ailleurs, loin d’imaginer l’avenir

Je les imagine heureux, heureux petits chinois, loin d’imaginer qu’un jour leur avenir les mènerait dans un couloir de métro pour vendre de la lumière multicolore fonctionnant à piles chinoises

 Si j’étais riche et collectionneur milliardaire j’achèterais tous leurs gadgets, j’achèterais  tous les gadgets de tous les chinois pour les exposer dans les plus grands musées du monde

Il est déjà tard et nous sommes tous pressés de toutes les manières

Les chinois sont là

Ils sont chinois            c’est sûr           

Ils vendent des choses incroyables

Des gadgets multicolores

Des pieuvres multicolores, des stylos boite de nuit

A d’autres chinois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s